« Puisque notre chasse a couru les montagneuses forêts et pâturages d'Italie sans rencontrer la panthère que nous poursuivions, tâchons de relever ses voies à quelques marques plus raisonnables, afin de parvenir par soigneuse adresse à lier bel et bien de nos filets cette proie dont l'odeur se répand en tous lieux, mais qui nulle part ne se laisse voir. »
(Dante, De Vulgari Eloquentia, I, XVI, traduction par André Pézard)

Panthère Première, c'est une revue indépendante de critique sociale qui a lancé son premier numéro en septembre 2017 : une publication de cent pages, semestrielle, distribuée en librairies et dans les lieux « amis » (collectifs, militants, festivals...) dont le titre se fait l'écho de la langue vulgaire dont parle Dante, une langue parlée, locale, vernaculaire, qui échappe aux tentatives de fixation.

Panthère Première, c'est une revue publiant des textes (enquêtes, réflexions, récits, poésie) et des images qui interrogent l’existence d’une « sphère privée » et d’une « sphère publique », partant du principe que les phénomènes politiques sont traversants et qu’ils ne s’arrêtent donc pas aux portes d’une catégorie. Les enquêtes et papiers publiés dans Panthère Première se situent donc à l’intersection entre ce qui est renvoyé à l’intime (famille, enfance, habitat, corps, maladie, sexualités…) et les phénomènes qui cherchent à faire système (État, industrie, travail, colonialisme, rapports de genre…). Si l’on regarde bien dans ces entrecroisements, si l’on regarde dans le détail, beaucoup d’aspects sont entièrement laissés de côté par la critique ou l’analyse, ou difficilement regardés comme des objets politiques du fait de leur relégation, bien arrangeante somme toute, dans les tréfonds de l’intime (on peut citer en exemple la violence conjugale ou les maladies professionnelles).

Les articles publiés dans la version papier sont progressivement republiés sur ce site Internet.

Panthère Première est financé par son lectorat (ventes, abonnements, dons). Elle a aussi bénéficié, pour son lancement, d'une aide de la fondation Un monde par tous.

Pour nous suivre, vous pouvez vous abonner au fil RSS ou nous suivre sur Facebook, Seenthis ou vous abonner à la newsletter.

Panthère Première, c'est un collectif éditorial constitué d'une dizaine de personnes investies dans des activités de recherche, d’écriture, de création, accompagnées pour l'occasion par une équipe de trois graphistes. Si la revue publie les papiers et les images de contributeurs et de contributrices, nous avons en revanche opté pour une non-mixité éditoriale, constituée de femmes uniquement. Ce choix nous semble favoriser l'invention de formes de travail et de coopération plus égalitaires, et d’une prise de décision plus horizontale amenant davantage de femmes et/ou de personnes minorisées à être publiées.

La revue Panthère Première s'achète en librairie. Si vous ne la trouvez pas dans les rayons, n'hésitez pas à commander la revue chez votre libraire, il est fort probable qu'il ou elle puisse la commander auprès de notre diffuseur/distributeur (Hobo/Makassar), et cela nous aide à nous faire connaître.

En dehors des librairies conventionnelles, on trouve Panthère Première chez nos amis :

Auvergne-Rhône-Alpes

Grand Est

Hauts-de-France

Occitanie

Provence-Alpes-Côte d'Azur

Bibliothèque féministe Les héroïnes

Le Garage

11 rue de l’Olivier, Marseille

Île-de-France

Etranger

Tulitu

Rue de Flandre 55

1000 Bruxelles, Belgique

Par chemins

Rue Berthelot 116

1190 Forest (Bruxelles), Belgique

Télécharger le formulaire

Si vous avez des questions sur la revue, si vous souhaitez nous rencontrer ou contribuer, et si vous voulez recevoir notre newsletter, surtout n’hésitez plus et envoyer nous un mail à grrr@pantherepremiere.org (3R)

Audimat

Article 11

Assiégé-e-s

CQFD

The Funambulist

Revue Incise

Jef Klak

Le Postillon

La revue de l'écoute

Timult

Tout savoir faire

Terrain vague

Revue Z