Enquêtes & analyses

23 mai 2021

Croisières toxiques

Décontenancer l'histoire industrielle de la vallée de la Meuse

Par François Thoreau, Alexis Zimmer

En amont de Liège, les rives encaissées de la vallée de la Meuse sont densément occupées par des friches industrielles, restes de la grande époque de la métallurgie et de la sidérurgie wallonnes. Au-delà du grand récit du Progrès, quelles histoires sourdent de ces imposantes usines éteintes ? Embarquez à bord du Pays de Liège pour une « croisière toxique ».

23 avril 2021

Elsa Morante, femme-canon

Ou comment rapetisser une grande écrivaine

Par Marie Fabre

La romancière et poétesse italienne Elsa Morante (1912-1985) a produit une œuvre hautement originale alliant le réalisme à l’onirisme, le roman psychologique à la fable mythique, le spirituel au politique. Cette année, elle était à l’honneur dans deux publications célébrées : le roman "Elsa mon amour", de Simonetta Greggio, et la biographie "Elsa Morante, Une vie pour la littérature", de René De Ceccatty. Cette dernière décrit une personnalité hors du commun mais laisse peu de place à la carrure d’une femme pensante. Une occasion rêvée de réfléchir, plus largement, à la manière dont il est permis aux femmes d’entrer dans le « canon » littéraire.

1 mars 2021

« Ma nounou est une fée »

Malaise domestique

Par Nathalia Kloos

Au cinéma et dans les romans, les nounous apparaissent souvent sous les traits de femmes aussi fascinantes qu’inquiétantes, régnant sur des foyers qui ne sont pas les leurs et qui, d’un coup de baguette magique, peuvent transformer la boue en or. Mais dans la vraie vie, qui sont-elles, ces nounous et autres employées domestiques dont l’existence permet à nombre de systèmes inégalitaires de se perpétuer ?

5 décembre 2020

« Comme une dépeceuse de viande »

Paule Thévenin et les archives d'Antonin Artaud

Par Maya Mihindou

À qui appartiennent les archives d'un·e écrivain·e ? À ses ayants droit, à celles et ceux qui l'ont entouré·e et aimé·e, au domaine public ? Pendant quarante ans après la mort d'Antonin Artaud, Paule Thévenin, une proche du poète, s'est attelée à la transcription solitaire de son œuvre titanesque. Elle fut une « prêtresse » et une gardienne pour certain·es, et une usurpatrice pour d’autres.

1 novembre 2020

Sortir au jour

Un scandale industriel à l'épreuve de la poésie

Par Elvina Le Poul

En 1936, la poétesse Muriel Rukeyser se rend à Gauley Bridge, en Virginie-Occidentale (États-Unis), où 764 ouvriers viennent de mourir de la silicose lors d'un chantier hydroélectrique. Mêlant la poésie au témoignages, aux archives et aux notes de terrain, elle propose un singulier "Livre des morts" en hommage aux victimes. Traduit en 2017 en français aux Éditions Isabelle Sauvage, ce texte dresse la cartographie mémorielle, sensible et politique d’un désastre industriel et de la lutte pour sa reconnaissance.

13 avril 2020

« C’était le système qui nous rendait malades »

Politique et pratiques de santé radicale chez les Young Lords

Par Claire Richard

Dans les années 1970 aux États-Unis, le mouvement révolutionnaire des Young Lords investit le champ de la santé, révélateur par excellence des inégalités sociales et raciales. De dépistage sauvage en occupations de services hospitaliers, cet équivalent latino des Black Panthers développe une conception communautaire du soin tout en faisant fléchir les politiques publiques.

4 mars 2019

Asphyxie indigène

Terre, corps, affects et dispositifs génocidaires au Brésil aujourd’hui

Par Oiara Bonilla

Chez les Paumari, peuple indigène du Brésil, le desgosto est un sentiment d’écœurement sans fond. Pour s’en défaire, il faut partir, prendre ses distances avec tout ce qui évoque son origine… Aujourd’hui pourtant, la médecine conventionnelle oppose au mouvement qui soigne un diagnostic de dépression et un traitement par la chimie. Récit d’une médicalisation des affects.

11 décembre 2018

Sortir les archives lgbtqi du placard

Un projet d'archives au subjectif

Par Norah Benarrosh-Orsoni

Dans le troisième numéro de la revue, le dossier thématique « Nos meilleurs souvenirs : quelles archives pour quelles mémoires ? » va à la rencontre d'archives fragiles ou contestées. Afin de soutenir la lutte en cours du Collectif Archives LGTBQI à Paris, nous publions exceptionnellement cet article qui en est issu. Tous les autres vous attendent dans la revue papier, disponible en librairie ou sur abonnement !