Thème : médecine

28 avril 2022

Soigner la guerre froide (en famille)

Naissance de la thérapie familiale aux États-Unis

Par Julia Burtin Zortea

Aux États-Unis, le mouvement de la thérapie familiale naît suite à la Seconde Guerre mondiale pour répondre à des problèmes variés, tels la délinquance ou la schizophrénie. Aujourd’hui, les psychothérapies brèves et comportementalistes qu’il a contribué à élaborer entre 1950 et 1970 foisonnent un peu partout dans le monde occidental. Mais quelles conceptions de la « famille » ont sous-tendu l’émergence de ce mouvement ? Retours sur les débuts, très politiques, de la thérapie familiale, avec le livre de l'historienne Deborah Weinstein, "The Pathological Family. Postwar America and the Rise of Family Therapy" (Cornell University Press, 2013).

13 avril 2020

« C’était le système qui nous rendait malades »

Politique et pratiques de santé radicale chez les Young Lords

Par Claire Richard

Dans les années 1970 aux États-Unis, le mouvement révolutionnaire des Young Lords investit le champ de la santé, révélateur par excellence des inégalités sociales et raciales. De dépistage sauvage en occupations de services hospitaliers, cet équivalent latino des Black Panthers développe une conception communautaire du soin tout en faisant fléchir les politiques publiques.

4 mars 2019

Asphyxie indigène

Terre, corps, affects et dispositifs génocidaires au Brésil aujourd’hui

Par Oiara Bonilla

Chez les Paumari, peuple indigène du Brésil, le desgosto est un sentiment d’écœurement sans fond. Pour s’en défaire, il faut partir, prendre ses distances avec tout ce qui évoque son origine… Aujourd’hui pourtant, la médecine conventionnelle oppose au mouvement qui soigne un diagnostic de dépression et un traitement par la chimie. Récit d’une médicalisation des affects.