Thème : inégalités

23 avril 2021

Elsa Morante, femme-canon

Ou comment rapetisser une grande écrivaine

Par Marie Fabre

La romancière et poétesse italienne Elsa Morante (1912-1985) a produit une œuvre hautement originale alliant le réalisme à l’onirisme, le roman psychologique à la fable mythique, le spirituel au politique. Cette année, elle était à l’honneur dans deux publications célébrées : le roman "Elsa mon amour", de Simonetta Greggio, et la biographie "Elsa Morante, Une vie pour la littérature", de René De Ceccatty. Cette dernière décrit une personnalité hors du commun mais laisse peu de place à la carrure d’une femme pensante. Une occasion rêvée de réfléchir, plus largement, à la manière dont il est permis aux femmes d’entrer dans le « canon » littéraire.

1 mars 2021

« Ma nounou est une fée »

Malaise domestique

Par Nathalia Kloos

Au cinéma et dans les romans, les nounous apparaissent souvent sous les traits de femmes aussi fascinantes qu’inquiétantes, régnant sur des foyers qui ne sont pas les leurs et qui, d’un coup de baguette magique, peuvent transformer la boue en or. Mais dans la vraie vie, qui sont-elles, ces nounous et autres employées domestiques dont l’existence permet à nombre de systèmes inégalitaires de se perpétuer ?

20 novembre 2020

« Être adopté·e est une identité à part entière »

Histoire critique de l'adoption, avec Amandine Gay

Propos recueillis par Norah Benarrosh-Orsoni

Après le documentaire "Ouvrir la voix", la réalisatrice Amandine Gay prépare un film sur l’adoption internationale à partir du point de vue, très rarement exposé, des personnes adoptées. À cette occasion, elle revient sur une histoire scandaleuse et méconnue, et met en avant les pistes dégagées par les adopté·es pour réformer les manières, souvent normatives, de penser la famille.

1 novembre 2020

Sortir au jour

Un scandale industriel à l'épreuve de la poésie

Par Elvina Le Poul

En 1936, la poétesse Muriel Rukeyser se rend à Gauley Bridge, en Virginie-Occidentale (États-Unis), où 764 ouvriers viennent de mourir de la silicose lors d'un chantier hydroélectrique. Mêlant la poésie au témoignages, aux archives et aux notes de terrain, elle propose un singulier "Livre des morts" en hommage aux victimes. Traduit en 2017 en français aux Éditions Isabelle Sauvage, ce texte dresse la cartographie mémorielle, sensible et politique d’un désastre industriel et de la lutte pour sa reconnaissance.

13 avril 2020

« C’était le système qui nous rendait malades »

Politique et pratiques de santé radicale chez les Young Lords

Par Claire Richard

Dans les années 1970 aux États-Unis, le mouvement révolutionnaire des Young Lords investit le champ de la santé, révélateur par excellence des inégalités sociales et raciales. De dépistage sauvage en occupations de services hospitaliers, cet équivalent latino des Black Panthers développe une conception communautaire du soin tout en faisant fléchir les politiques publiques.